Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petit trésor deviendra grand avec 20% d'excédent par an

Publié le par A.D.A.V

Le SIANE a été mis en place pour veiller à l’amélioration de l’assainissement collectif et non collectif de son secteur. En cherchant bien on peut encore sans doute trouver quelques traces de cette mission. Mais l’appât du gain et de l’argent facile ont changé l’orientation de ce service qui a bénéficié du silence de délégués obéissants et d’une administration qui semble avoir des difficultés à interpréter une loi ambigüe.

Et le SIANE continue à faire ce qu’il maitrise le mieux : mettre la main dans la poche des usagers, utilisant pour cela la force « injuste de la loi » comme avait dit un président de la république. Encore un effort, Monsieur le Président, vous aurez bientôt un million d’euros dans votre trésor sur lequel vous pourrez veiller jalousement.

Même après s’être mis en règle avec la législation, en 2016, le SIANE continue de réclamer les redevances illégales qu’il avait décrétées avant, par OTD (opposition à tiers détenteur, envoyée par la trésorerie de Rebais), de préférence en s’attaquant aux plus faibles, aux plus démunis, en divisant pour régner : Contrôles trop fréquents, inutiles, à des prix hors de proportion avec le travail fourni. Ces décisions avaient été contestées devant les tribunaux. Sans en attendre le résultat, prévu le 24 mai 2017 il continue à persécuter les usagers qui avaient refusé de payer l’annualisation.

Dans le secteur du SIANE, beaucoup d’usagers-citoyens se sont tournés vers les extrêmes lors des dernières élections. Mais les élus qui sont responsables de cet état de fait se contentent de verser quelques larmes de crocodile, sans mesurer leur responsabilité. Ils ont exaspéré les usagers et d’une certaine façon dénaturé le mandat qui leur a été confié. Mais ils n’en ont cure. Oh démocratie, que de méfaits on commet en ton nom !

Les usagers souhaitent que les élus se ressaisissent et mettent en place une collaboration entre eux et la population, seule condition pour améliorer la situation, à la plus grande satisfaction de tous.

Pour le bureau de l’ADAV le 11.05.2017

Le secrétaire général : L. BENETEAU

Voir les commentaires