Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le SIANE et les micro-stations

Publié le par A.D.A.V

Voici le nouveau combat que nous allons mener pour l’année 2017 que nous vous souhaitons heureuse.

 

Le SIANE continue sur sa lancée à créer des inégalités entre les usagers, ce qui nous parait inadmissible. En effet les micro-stations dont les usagers ne sont pas sous contrat d’entretien sont indûment taxées à 165 euros par an, comme les usagers qui n’ont aucune installation et classés en priorité 1, alors que la micro-station est un équipement agréé par les services de l’Etat et dont les rejets sont contrôlables en 10 minutes.

Les micro-stations dont le propriétaire est sous contrat avec le fabricant sont contrôlées tous les 5 ans par le SIANE, toujours à 165 euros et pour 10 minutes. Cependant le propriétaire est redevable du contrat avec le fabricant pour un montant d’environ 200 euros annuels. Cherchez l’erreur. Que penser de cette attitude du SIANE, si ce n’est pas une question d’argent ?

On espère que suite à la fusion des communautés de communes pour la réhabilitation des assainissements les élus vont enfin prendre conscience qu’ils ne peuvent pas continuer ainsi à prendre les usagers pour des banquiers.

 

*****

 

En ce qui concerne les subventions de l’agence de l’eau qui sont distribuées uniquement à la collectivité pour des travaux regroupés commune par commune, on constate que cela va prendre une éternité avec le risque qu’il n’y ait plus de subventions. Notre association, ADAV, avait en 2012 contacté la communauté de communes et l’agence de l’eau par courrier, à plusieurs reprises, pour que les usagers puissent individuellement obtenir les subventions de l’agence de l’eau, bien sur sous le contrôle du SIANE. Nous n’avons reçu aucune réponse. Et pourtant nous sommes convaincus que cela accélérerait les réhabilitations, à moindre coût, dans l’intérêt de tous.

 

Le bureau de l’ADAV le 3 février 2017

Commenter cet article